European Payment Report 2022

Le European Payment Report (EPR) décrit les conséquences des retards de paiement sur le développement et la croissance des entreprises européennes. Les résultats de cette étude nous aident à encore mieux comprendre comment les entreprises européennes considèrent le comportement de paiement dans leur pays.

Les principaux constats du rapport national 2022

En Suisse, les entreprises veulent croître, mais sont conscientes qu'elles doivent mieux maîtriser les effets de l'inflation.

  1. La croissance de leur entreprise au cours des 12 prochains mois est la première priorité pour sept personnes interrogées sur dix (55% en moyenne européenne).
  2. La crainte de l'inflation et des défauts de paiement qui en découlent est nettement plus faible en Suisse que dans le reste de l'Europe.
    Mais: deux tiers des entreprises interrogées (66%) admettent ne pas avoir suffisamment de connaissances spécialisées pour gérer avec succès l'impact de l'inflation sur leur activité (58% en moyenne européenne).
  3. Un tiers des personnes interrogées (33%) pensent que la pandémie n'aura plus d'impact sur les entreprises dans les six mois. (26% en moyenne européenne).

Ces trois thèmes se dessinent au niveau européen:

  • Les entreprises européennes sont avides de croissance, mais ont du mal à se préparer à la nouvelle incertitude.
  • Les entreprises s'attendent à une brusque augmentation des retards de paiement cette année, mais elles manquent de flexibilité et d'expertise pour faire face à l'impact sur leurs plans d'affaires et de croissance.
  • Les relations avec les clients et l'efficacité du back-office jouent un rôle de plus en plus visible dans les performances environnementales, sociales et de gouvernance des entreprises.

À propos de l'enquête

Le European Payment Report décrit l'impact des retards de paiement sur les perspectives, la croissance et le développement des entreprises. Le rapport se base sur une enquête menée par Longitude entre le 17 janvier et le 15 avril 2022 dans 29 pays européens. Au total, 11 007 petites, moyennes et grandes entreprises de 15 secteurs ont participé à l'enquête, dont 241 en Suisse.

Pour en savoir plus, consultez le communiqué de presse actuel ou le rapport.

Commandez gratuitement un PDF de l'étude et de rapport national.